google

mardi 28 février 2006

Trop de posts tue les posts...

Je ne poste plus, c'est un fait. Soit je n'ai plus rien à raconter soit je ne prends plus le temps de le faire (je veux dire pas rien raconter, mais raconter des choses racontables quoi, il faut suivre...).
Alors en vrac depuis la semaine dernière : J'ai eu un Imac, j'ai reçu un T-shirt marrant, j'ai bu des cocktails (un peu trop), je ne suis pas allé à l'escalade (il y a un lien direct avec les cocktails), j'ai pris mes billets d'avion pour Madrid et de train pour Marseille, j'ai fait un pari stupide avec une fille qui risque de me couter 300 euros au restaurant, j'ai eu un Imac (je sais que je l'ai déjà dit mais ça compte double) et j'ai trouvé l'amour, le grand le beau le vrai, celui qui fait aimer les chansons de James Blunt, celui qui fait pleurer en regardant Titanic celui qui fait qu'on sourit aux gens qui nous marchent sur la tête dans le métro tout ça parce qu'on est occupé à embrasser le sol à l'endroit où on l'a rencontrée. Bref, rien de nouveau...

mardi 21 février 2006

Les monologues du vagin

Je suis allé voir les monologues du Vagin samedi soir au thêatre (majuscule involontaire à vagin et minuscule volontaire à thêatre). C'était bien mais pas top. Pendant toute la représentation j'ai entendu des gens rire (surtout des femmes). Bizarrement, à l'exception de quelques immitations d'orgasmes, je n'ai pas trouvé ça amusant. Plutôt intéressant en fait. Là où l'homme considère son sexe comme une chose qu'il connait, respecte-admire-idolâtre-vénère-adule (etc...) ce monologue montre que la femme a un rapport plus personnel avec le sien. Une identification plus profonde. Comme nous l'ont répété les trois intérprètes pendant la pièce : "mon Vagin c'est Moi".
Je ne suis pas certain que l'homme a poussé la réflection jusque là...

dimanche 12 février 2006

Entre ici, thePeter...

J'aurais voulu être un artiiiiste. Ou au moins un Grand Homme (Bruel ta gueule). Je suis allé visiter le Panthéon tout à l'heure. Le pendule de Foucault d'abord (ça ferait trop classe dans mon salon je trouve). Et ensuite la crypte, avec les sépultures de tous les "Grands Hommes" (c'est comme ça qu'on les appelle) et la "Grande Femme" (ben oué, il n'y en a qu'une) que la france a pu voir naître et mourrir. Ils sont nombreux, pas tous connus (enfin moi je les connaissais pas tous) mais une chose est sure ils sont là. Et c'est quand même un peu classe de reposer au coeur de cette basilique. Eux ils s'en foutent, mais je suis sur que si on leur avait dit un jour qu'ils seraient laissés là pour la fin de leur mort ça leur aurait fait un petit truc. Même à Zola qui se la jouait un peu je critique tout ce qui passe. Bref, l'endroit est imposant calme et silencieux, plein du respect que l'on doit à ces messieurs et cette dame. Le seul petit regret c'est qu'en hiver on ne peut pas "monter en haut" (dédicace à ma Lolo) donc pas de vue sur Paris...
Au fait, pour ceux qui rêvent de finir là-bas, je vous rassure, j'ai regardé et il reste de la place... Ca va mieux...

samedi 11 février 2006

Mouïse

Il me faut un geek, j'ai cassé mes accents. Tous mes anciens post sont tout mal foutus maintenant...
Pourquoi ça fait ça crotte de zut hein ?
Parce que les accents marchent visisblement : éèàùöïîô.
Pourquoi c'est cassé sur ceux d'avant ?
Bon je vais investiguer et je trouverai le coupable.
C'est pas grave parce que de toute façon comme disait Woody Allen : "Most of the time I don't have much fun. The rest of the time I don't have any fun at all."
Putain d'accents.

jeudi 2 février 2006

More cowbell

Hier je suis tombé sur un lien. Désolé pour ceux qui ne peuvent pas mettre leurs écouteurs au bureau, ils écouteront ça à la maison. C'est trés bon en tout cas. Au fait : Chuck Norris REALLY wants more cowbell.